Karen Albertelli est une femme accomplie. Maman de 3 enfants, épouse comblée, elle est désormais une chef d’entreprise azuréenne qui compte et ambitionne de faire de sa nouvelle petite marque française « Mademoiselle Croisette », une référence de la mode liberty des petites filles romantiques.

« J’aimerai véhiculer un certain chic à la française »

Inspirée par ses souvenirs d’enfance et sa vie de maman « Mes filles qui ont 8 et 10 ans sont mes sources d’inspiration et aussi mes égéries », Karen offre dans le paysage de la mode enfantine, une marque 100% Made in France dont elle a choisi de maitriser le fil de A à Z dans une démarche éthique et transparente sans pareil. « J’ai une démarche d’honnêteté envers ma clientèle, ma marque est avant tout cannoise et le savoir-faire de la confection est 100% français ».

« Le liberty, c’est un peu ma madeleine de Proust »

 Côté « froufrou » on retrouve un vestiaire de petites filles modèles, varié, coloré et coordonné, décliné dans une large palette d’imprimés liberty et ce, jusqu’aux accessoires (du serre-tête au paréo en passant par d’élégantes capelines).

Maitrisant parfaitement la distribution de ses créations, Mademoiselle Croisette répond tant aux attentes d’une clientèle traditionnelle avec sa boutique éponyme cannoise au cœur de la ville, qu’à celle plus connectée qui raffole de son e-shop www.mademoiselle-croisette.fr

« Ma clientèle est sensible à la fabrication Française »

 « Je ne peux pas dire qu’il y ait une cliente type, mais plutôt 3. La clientèle étrangère ; ils ramènent un peu de Cannes et de France dans leur valise ! Les grands-parents ; sensibles aux coupes classiques, aux tenues coordonnées jusqu’aux accessoires et à la fabrication française, effectuant ainsi un achat citoyen. Et la maman qui souhaite compléter le dressing de sa fille avec des pièces en Liberty qui, séduite par la large palette d’imprimés proposée, achète le même modèle en différents coloris ! »

Jamais à court de bonnes idées, la marque ambitionne doucement de nouveaux projets. Désormais présente chez les tous petits, la créatrice pense même à convertir  les jeunes garçons à son tissu favori. « Mon fils de 5 ans serait ainsi tout heureux de faire partie de l’aventure Mademoiselle Croisette comme ses sœurs ! ».

C’est aujourd’hui le début d’une belle aventure où ce vestiaire made in France pourrait bien, un jour ou l’autre, côtoyer de nouveaux horizons, ici mais aussi à l’international. Affaire à suivre donc, pour la petite marque qui monte, qui monte…

Direction artistique : Bélier&Co – Lieu : Musée Masséna, Nice – Photo : Christelle GosseMaquillage : Jessica pour Jess Make up

Écrit par KiDS Team le 6 août 2015