Après nous avoir ébloui dans l’émission « Les Maternelles », nous la suivons à présent avec beaucoup d’assiduité dans « Silence, ça pousse » sur France 5. La KiDS Team est partie à la rencontre de Carole Tolila, une maman travailleuse qui nous inspire beaucoup. Découvrez l’interview qu’elle nous a accordé pour notre BaBy KiDS  #1 :

Carole Tolila, une working-mum !

Carole Tolila

1) Vous êtes journaliste et co-présentatrice de l’émission «Silence ça pousse» sur France 5, vous êtes aussi maman de deux enfants, alors dites-nous tout, quelles sont vos petites astuces pour gérer vie professionnelle et vie personnelle ?

La meilleure astuce serait de ne pas dormir… mais je n’y arrive pas. Alors je dirais qu’il faut un bon conjoint ! Je gère pas mal de choses mais je m’appuie beaucoup sur Thomas, mon mari pour s’occuper des enfants. J’avoue aussi que mon téléphone portable est un très bon allié. Je peux travailler tout le temps, il est à portée de doigts même quand je surveille les enfants. Un rendez-vous chez le pédiatre que j’ai oublié de prendre ? Ouf il y a maintenant les applications pour prendre le fameux rendez-vous à minuit ! Et mon autre astuce pour combiner vie professionnelle et vie personnelle c’est aussi d’accepter de ne pas être parfaite sur tout. Moi par exemple, je n’arrive pas à trouver le temps de faire du sport et de voir assez mes amies.

2) Avez-vous une journée type à nous raconter, ou vivez-vous au jour le jour ?

Chaque journée est différente. Je n’ai jamais de journée type. Ce qui veut dire qu’il faut être hyper organisée. Comme je cumule plusieurs boulots j’ai un agenda bien rempli mais flexible. La seule constante c’est qu’il faut que je sois à 8h30 à l’école-crèche et à 18h à la sortie ! C’est donc très speed et un peu sans filet ! J’ai de la chance d’avoir des mamans d’école sympas qui me dépannent en cas de galère. C’est hyper important d’être entouré. Je n’ai pas la possibilité de vivre à côté de mes parents mais j’ai de la chance de m’être créé un petit cercle de mamans sympas du quartier.

3. Quel est votre moment préféré de la journée et pourquoi ?

J’hésite ! J’adore le moment de retrouvailles avec mes enfants mais j’aime aussi beaucoup mon petit moment quand tout le monde dort… le soir tard. Depuis toujours j’aime le silence de la nuit et me lancer dans des projets ou des mails à 2h du matin. J’ai l’impression que je peux un peu arrêter le temps et faire tout ce que je repousse depuis le matin.

4. Quelle maman êtes-vous au quotidien (maman poule, maman débordée, maman dépassée, working mum…) ?

La synthèse de tout cela. Je suis droguée au travail, donc j’ai le sentiment d’être tout le temps dépassée mais je suis extrêmement poule et proche de mes enfants.

5. Quel regard portez-vous sur la mode enfantine aujourd’hui ? Accordez-vous de l’importance aux vêtements que portent vos enfants ?

J’aime les belles choses mais je ne suis pas du tout une fashionista. Mes enfants ne sont pas bien habillés tous les jours. Ils ont un bon style certains jours et d’autres jour, c’est beaucoup moins abouti, on va dire. J’aime que ce soit simple et vrai. Ce sont des enfants, ils aiment jouer, manger et rejouer. Les vêtements ne doivent pas devenir une préoccupation. Si j’investissais dans leurs vêtements je passerai mon temps à leur dire « attention en mangeant », « ne grimpe pas là »… Il faut que ce soit facile à mettre, confortable et beau si possible. J’ai aussi toujours acheté en fonction de leur besoin. Je ne surconsomme pas. Ils grandissent tellement vite que je n’achète pas 30 robes à Thelma. J’aime ajuster en fonction des saisons et de leur vie.

6. Avez-vous des marques ou petits créateurs fétiches pour habiller vos enfants ?

Bien sûr ! Je suis une fan des sweats de Little Hipster Boys. Quand mes enfants portent chacun leur sweat avec leur prénom et leur ours dessus j’ai envie de les photographier et les « bouffer » toute la journée. Dans la série « assortis à mon frère/à ma soeur » j’aime beaucoup les pyjamas Brai. Les motifs sont tellement parfaits et c’est de très belle qualité. Je vous recommande de regarder de près aussi ce que fait Lililotte Nantes. Elle a des pièces si belles et intemporelles. Pour des pièces casual chic, Alice à Paris est top. Pour l’hiver, je vous recommande les petits gilets de chez Apaches. Pour vos bébés, investissez chez Studio Bohème et Petit Bec. Sinon, en grande distribution, vous pouvez me croiser chez Kiabi et Zara.

7. Pouvez-vous nous parler de votre jolie collaboration avec la marque Rive Droite Paris ? Comment est venue cette idée ?

Tout simplement parce que je n’ai pas trouvé LE sac à langer qui me correspondait sur le marché. J’avais une idée précise de ce que je voulais : un sac léger, féminin et surtout qui se pose sur la valise quand on voyage ! Un jour, je rencontre Aurélie, une des trois fondatrices de Rive Droite Paris et comme ça en papotant on s’est dit qu’il fallait que l’on travaille ensemble. C’est tellement sympa de voir un de ses projets aboutir surtout quand c’est totalement inattendu. En plus Rive Droite a toute une philosophie de la conception et de la production produit qui m’intéresse. Je suis très fière de notre sac.

8. On dit souvent de vous que vous êtes la reine du DIY, qu’en pensez-vous ?

Hahaha. J’assume l’étiquette avec plaisir mais je suis encore loin d’être Martha Stewart (grande prêtresse du DIY aux Etats-Unis) ! Je suis très contente si vous m’avez identifiée comme telle, car je trouve que bricoler, créer, bidouiller est très enrichissant. Le DIY me permet de me challenger, d’apprendre beaucoup de techniques différentes (je deviens une experte en scie cloche) et de rencontrer des personnes très enrichissantes. En octobre sort mon livre aux éditions e/p/a des différents DIY Nature que j’ai pu développer pour « Silence ça pousse »… donc il faudra le lire et me dire si je mérite vraiment mon titre de reine !

9. Que faites-vous lorsque vous avez un petit moment juste pour vous ?

Je vais sur Instagram. C’est terrible… mais je n’arrive pas à m’empêcher d’ouvrir cette application. Sinon j’avoue que je n’arrive pas à faire beaucoup d’autres choses. Je suis dans l’optimisation perpétuelle du temps. Quand les enfants seront partis de la maison, j’aurai sûrement à nouveau du temps pour le sport, lire et me « crémer » les jambes sans être interrompue.

10. Enfin, pour terminer, nous aimerions pour une petite info, une anecdote ou une actualité pour notre premier magazine Baby KiDS…

La collaboration avec Rive Droite m’a donné envie de continuer à penser des objets sympas qui manquent à mon quotidien. Je travaille donc sur des lunettes avec « Ki et La » mais aussi sur une robe avec Alice à Paris.

Nous remercions Carole Tolila pour ses réponses et pour tous ses projets qui inspirent beaucoup d’autres Mom’preneuses 😉 !

Écrit par KiDS Team le 4 décembre 2018