Mine boudeuse, un peu renfrognée, je continue à me dire que cette nouvelle couverture ne me ressemble guère. Adepte du sobre, des tons froids et mats… me voilà plongée dans le pastel de la couleur des dragées de mariages provençaux, c’est dire le grand saut dans l’inconnu qui m’attend. Mais quand faut y aller, faut y aller ! Et « on ne laisse pas bébé dans un coin » (ndlr Dirty Dancing). Me voilà donc résignée à faire de cette série Mode un festival de couleurs et de gourmandises. Pas seule, avec une équipe bien évidemment. Tous fans de l’idée !

Les flashs crépitent (ce n’est pas toujours vrai mais cela fait mieux dans le décor) et les premières photos apparaissent sur l’écran de l’ordinateur. Alexandre, Mathis et India-Rose prennent la pose, ouvrent la bouche ou pas, écarquillent les yeux ou pas. Mais voilà la magie opère. On en oublie le pastel 😉

J’ai adoré, j’ai vibré, j’ai tout gardé en moi pour ne pas montrer mon côté chamallow. Le pastel restera en moi, marqué à jamais. Et si le rose n’était pas ma couleur préférée, je veux bien me laisser tenter. Aujourd’hui, à 8 jours de la sortie du magazine… j’ai hâte et j’en souris (intérieurement) de plaisir. Imaginez, cette couverture pastel, de la couleur des dragées de mariages provençaux dans tous les kiosques et devantures. Si, si je vous assure, vous ne nous raterez pas ! Je vous l’ai dit : ce printemps sera pastel ou ne sera pas !

Écrit par KiDS Team le 27 février 2016