fbpx
Now Reading
Article #9 ⎰Visites guidées⎱

Article #9
⎰Visites guidées⎱

Karina Vigier

Les visites se succèdent et ne se ressemblent pas. Pour ma part, les appartements ont tous le même défaut :  ils sont trop chers ! Et puis, Il ne faut pas oublier qu’au loyer indiqué il y aura à rajouter l’eau, le chauffage, l’électricité, le wifi, l’abonnement tv… C’est rarement all inclusive. Ce n’est pas le Club Med.

J’ai exclu de mes visites les appartements non meublés, car il faudra les meubler ! J’ai exclu les appartements en dehors du centre, car c’est trop loin de l’école de Charlotte. J’ai exclu les petites surfaces qui proposent deux couchages car ce sera forcément moi qui vais me taper le clic-clac au milieu du salon. J’ai exclu les appartements en location de courte durée car je n’ai pas la force de nouveau chercher et de re-déménager. Déjà que je deviens, petit à petit, un escargot tout chaud avec ma maison sur le dos.

Je ne vous cache pas que l’angoisse commence à monter. A J-10, aucune piste véritable. Je me sens repartir pour un mois supplémentaire et hors de prix en Airbnb. Et savoir que ma fille ainée, Anoushka, doit venir passer les fêtes à Copenhague est loin de me réjouir. C’est une pression supplémentaire. 

Je me dis que je n’ai pas le choix que je dois augmenter mon budget et le passer de 12.000 DKK à 14.000 DKK. Il y a effectivement plus de choix à ce tarif mais je sais que cela va être dur, même très dur financièrement. Mais ai-je vraiment le choix ?

Dans la même semaine je visite un appartement ultra-moderne du côté du Bella Center (le lieu d’exposition de la ville) mais qui n’est disponible à la location que pour 3 mois. Je me dis que cela pourrait faire une solution d’attente. Quand il n’y a rien, il faut bien se contenter de ce que l’on trouve. Son budget est de 12.000 DKK et le propriétaire ne demande qu’un mois de caution. C’est pas si mal. Bon, je sais… dans 3 mois, c’est retour à la case départ. Next !

Dans la foulée, je visite un autre appartement bien agréable mais situé en périphérie de la ville et trop éloignée de tout. Pas un bus, pas un chat, pas un commerce. Une rue dortoir. Next ! 

Je passe également par une agence qui me fait visiter un bel appartement… auquel il manque une chambre à coucher. Là, je gamberge, je fais même quelques croquis pour trouver une solution et modifier le tout pour y avoir deux coins chambres bien distincts et un petit espace salon. Ça peut fonctionner. J’y crois. Mais la réalité me rattrape rapidement : on est tout de même proche des 14.000 DKK pour un studio amélioré. Et même si on me dit que le quartier est trendy, cela ne justifie en rien un tel prix. Next !

See Also
L.OO.K ⎨7⎬

Et là, à la dernière minute, on me propose de voir un appartement encore occupé dans le quartier de Østerbro. Un quartier que j’affectionne particulièrement pour y avoir déjà organisé un shooting. Il est vivant, plein de commerces de proximité, de jolis restaurants (même français) et le célébrissime Juno Bakery n’est pas bien loin. Mais de cela je vous en parle plus en détail dans la rubrique « Food ».  L’appartement se trouve dans un bel immeuble avec des bay-windows. Un petit plus qui me plait bien, difficile à agencer mais cela donne un vrai cachet, c’est indéniable.  J’ai un véritable coup de cœur pour ce petit appartement totalement dans son jus. La cuisine en formica bleue, les toilettes bizzaroïdes, le sol patiné, écaillé dont les lattes crissent à chacun de nos pas, les vieux murs à la boiserie usé, les moulures intactes en partie… tout cela me plait, m’enchante même. C’est sûr qu’une vraie et belle salle de bain aurait été plus pratique et qu’une cuisine équipée Ikéa plus fonctionnelle mais voilà, ce petit bout de paradis scandinave me semble parfait pour accueillir ma fille et moi.  Cet écrin a du vécu, de l’âge. Et a également un petit défaut… l’écrin est vide ! Et oui, il va falloir le meubler.

Me revoilà partie dans une nouvelle aventure : m’équiper avec un budget ultra-serré !

A suivre…

© 2020 Kids Magazine.
All Rights Reserved.

Haut de Page