fbpx
Now Reading
Article # 1 ⎰Feel so good to dance again⎱

Article # 1
⎰Feel so good to dance again⎱

Karina Vigier

Je ne sais pas si on écrit sur son blog le jour de son anniversaire. Mais, moi je le fais. Un jour après… Après avoir digéré. Non pas le gâteau mais plutôt ses 51 parts ! 

Je viens donc de passer le cap, je suis une « over 50 ». J’ai les cheveux gris, du poids en trop, des rides forcément, quelques soucis de santé mais en ces temps de pandémie, mes petits tracas sont du pipi de chat.

J’ai deux ex-maris, deux filles, pas d’amant, pas de sous-vêtements affriolants et même pas de compte Tinder. A vrai dire, ce n’est pas le truc qui m’enchanterait d’avoir. 

Je mène une vie professionnelle que j’ai choisie avec ses hauts et ses bas : des banquiers qui m’harcèlent, des soucis en veux-tu en voilà, des impayés qui s’accumulent, des coups de fils désagréables, des ex-salariés et des ex-pigistes qui me poursuivent… à tort et parfois à raison. Non, non, hors de question de se cacher derrière son petit doigt de quinqua.

Pour me donner du moral et du baume au cœur, j’ai des amis fidèles, et j’ai aussi fait de belles rencontres qui vont donner naissance à de jolis projets à venir, des moments uniques qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire, sauf si Alzheimer s’en mêle.

Ces fameux 51 ans. Je les ai craints. Je les ai maudits. Je les ai, et je n’y peux rien. C’est fait !

Et justement dans les faits, le culte du jeunisme reste omniprésent, et ce n’est pas moi qui dirai le contraire. Je me suis lancée sur Instagram où je m’expose en fashionista et j’ose quelques poses lascives. Après tout, quand j’ai passé en revue tout ce que faisaient les soi-disant bloggeuses de plus de 50 ans, je ne m’y retrouvais pas : une plâtrée de make-up, des coupes ringardes, des mini-jupes et des cuissardes, des sourires figés, un style digne de la revue « Notre temps ». Un musée Grévin vivant.  

Je suis juste restée fidèle à moi-même. J’ai même arrêté de teindre mes cheveux pour laisser respirer ma grisaille capillaire que je trouve jolie, même sexy ! Je fouine dans mon dressing et compose des looks mettables qui répondent à la fois au confort mais aussi à l’air du temps. Il y a du « j’aime / j’aime pas » en chacun de nous.  Et cela ne me gêne absolument pas. Bien au contraire, je reçois parfois des critiques constructives, des compliments aussi… Ça me motive pour la suite. 

See Also

Et puis, le confinement aidant, J’ai fait mes premières vidéos sur Tik Tok où je change par magie de looks sur des musique en toc. J’assume ce choix. Après tout, tout le monde y est de Victoria Beckham aux sœurs Hadid. Et pourquoi pas moi ? Avec encore une fois, mon dressing coloré, mes choix parfois improbables et aussi mes chapeaux innombrables.  Oui, j’essuie quelques railleries qui viennent pour la plupart de jeunettes qui ne savent pas encore qu’on peut tricher sur l’âge mais que le corps, lui vieillit. Inexorablement !

Il y a de cela à peine 8 ans, J’aurais été cataloguée dans la case de la ménagère de plus de 50 ans, celle qui fut longtemps représentée en fée du logis avec un tablier et un rouleau à pâtisserie. 

Aujourd’hui, grâce à dieu, non plutôt grâce à nous, les femmes !  Je suis une quinqua épanouie qui malgré tous les petits tracas dus à mon grand âge, peut encore se déhancher sur le dernier titre du Selena Gomez en jean flare et talons hauts ! 

Feel so good to dance again. 

© 2020 Kids Magazine.
All Rights Reserved.

Haut de Page