Now Reading
Article #3⎰Marie Kondo sort de ce corps⎱Part 2

Article #3
⎰Marie Kondo sort de ce corps⎱Part 2

Qui n’a jamais vendu sur Leboncoin mais il faut le dire : très honnêtement, ce n’est plus ce que c’était. Le mobilier de qualité part à des prix tellement bas que c’est un crève-cœur de s’en séparer. Mais, je n’ai pas eu vraiment le choix… Il me fallait un budget pour partir et palier à l’installation à Copenhague que je comptais même les pièces.

J’ai donc vendu à perte un dressing complet et quasi neuf Ikéa, les bureaux, les chaises, le canapé de moins de 6 mois et deux, trois autres babioles. Quand on prend une décision, il faut s’y tenir ! 

J’ai préparé plus de 40 caisses transparentes de bêtises amassées pendant des années et que mon ex-mari, très gentil par ailleurs, va vendre dans les vides-greniers de la région niçoise. Vous serez bien surpris par tout ce que j’ai bien pu vendre dans ce type de vide-grenier. Ma maman dit : chaque petite chose a son client quelque part. Et bien, je sais où ils sont… ils sont tous au vide-grenier de la Brague !!!

Et pour finir, il a fallu aussi se résoudre à donner de belles pièces design car les vendre à perte me faisait sincèrement souffrir. Et pourtant, je ne suis pas très attachée aux choses mais j’ai quand même eu de vrais coups de cœur comme pour la lampe à poser de Kartell qui a atterri chez le co-fondateur de KiDS, le fauteuil Designers Guild qui vit désormais sa vie pépère chez mon ex-mari… Et une myriade de choses que j’avais choisi, cherché, déniché et qui désormais ne m’appartiennent plus. Un drôle de sentiment s’installe en moi… Serait-ce de la peur ?

À suivre…

View Comments (0)

Leave a Reply

© 2020 Kids Magazine.
All Rights Reserved.

Haut de Page