fbpx
Now Reading
⎰Article #10 Petit budget pour Maxi effet⎱

⎰Article #10
Petit budget pour Maxi effet⎱

Karina Vigier

C’est un remake très personnel de « Retour vers le Futur ». Je suis propulsé à l’âge de mes 20 ans au moment où je m’installe dans mon premier appartement, un 17m2 dans le quartier de La République à Paris. Mais voilà, j’ai plus de 50 ans et je m’installe dans un 3 pièces de 80 m2 à Copenhague. Le dénominateur commun de ces deux étapes de ma vie c’est que je n’ai même pas une petite cuillère et un tout petit budget pour en faire un cocon douillet dans lequel il nous sera, à Charlotte et moi-même, agréable d’y vivre.

Un défi de taille que même Valérie Damidot, Stéphane Plaza et toutes ses drôles de dames auraient du mal à relever. Je vous assure !

Première recommandation, éviter de faire de son lieu de vie un appartement témoin d’Ikéa. C’est à la fois une solution de facilité et véritablement un moyen de se meubler à petit budget mais faire comme tout le monde, très peu pour moi !

Deuxième recommandation, oublier ce qu’on avait avant. Ça c’était avant et cela ne sert plus à grand-chose de ruminer le passé. Le futur a aussi ses avantages.

Troisième recommandation, sortir des sentiers battus, tester, tenter, prendre quelques risques ne peut pas faire de mal. Pour moi, ce sera l’achat sur internet, amazon et compagnie. Je suis de la vieille école avec mes idées reçues, l’envie de toucher un tissu, d’essayer un canapé, de voir le produit avant de l’acheter. Je saute donc à pieds joints dans l’inconnue !

Nous voilà dans un appartement totalement vide. Nous avons tout de même, racheté à l’ancienne locataire un grand lit, une gazinière, un lave-linge, un réfrigérateur et un placard Ikéa. Pour 600 euros le tout, je pense avoir fait là une bonne affaire. C’est la première d’une longue liste !

Le sourcing démarre. Comment remplacer Ikéa en ayant des meubles de qualité tout de même, voire même design (on est quand même au Danemark, le pays du design) ?  Je cherche sur le Google danois avec l’option langue anglaise. J’ai découvert que c’était possible. Ça peut en faire sourire certain mais je vous laisse essayer de chercher en danois et passer votre temps à « translater ». Dans un mois, on y sera encore. Et moi, je dois faire vite car je vous rappelle que l’appartement est entièrement nu. 

Je me lance d’abord sur dba.dk, leboncoin danois, bien évidemment tout en danois. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin. Mais, en étant sur ce site, je remarque les publicités sponsorisées de e-shops qui proposent du mobilier à vraiment petit prix. Et c’est ainsi que je découvre une enseigne danoise qui s’appelle JYSK. C’est aussi bien que Ikéa, c’est à la fois des boutiques physiques et un shop on-line, il y a du choix et les prix sont hyper bas. Plus bas qu’Ikéa !  Pour la qualité, je ne pourrais vous en parler qu’après avoir testé. J’y achète une étagère à l’esprit scandinave, un petit meuble et des accessoires pour la salle de bain, une table de chevet pour la chambre de Charlotte. Mais j’y retournerai régulièrement pour prendre un peu de vaisselle, une lampe, des rideaux en velours, des rallonges, des cintres etc. Ce sera ma caverne d’Ali-Baba. Sachez, que le site en ligne existe aussi en France mais le choix est plus restreint et cela donne, je ne saurais vous dire pourquoi, beaucoup moins envie.

J’ai tout de même pris un lit double sur Ikéa avec sommier et matelas. Un modèle simple au prix ultra raisonnable, moins de 300 euros livraison inclue. Je lorgne également sur une armoire en bois un peu atypique et un meuble en cannage, la tendance du moment. Je me dis que je pourrais les customiser avec les pieds et les boutons de chez prettypegs.com. Pour ceux qui ne connaissent pas, ce sera une vraie découverte car c’est inspirant, pertinent et créatif. Je vous laisse y jeter un coup d’œil, vous verrez, vous ne le regretterez pas. Parole de Karina.

Il me faut cependant quelques pièces maîtresses : un canapé, la table et les chaises de salle à manger. Des pièces qui feront la différence. J’ai commandé un canapé en tissu et accoudoirs en bois sur le site beliani.dk, pour un montant de 450 euros. Je l’ai reçu très rapidement en moins d’une semaine. Et franchement il en jette ! La couleur oscille entre le vieux rose et un brun poudreux, la matière est un tissu à effet de peau de pêche, les pieds en métal et les accoudoirs en bois donne définitivement la petite touche nordique souhaitée. Bravo moi !

See Also
Article #4
⎰Let’s go⎱

Pour la table et les chaises, ce fut véritablement un coup de chance. J’avais remarqué en centre-ville, une boutique éphémère qui apparemment déstockait du mobilier design de belle qualité. Les prix déstockés restaient pour moi encore trop chers. A la veille de Noël, je n’avais toujours pas ma table et mes chaises. Mes deux filles seraient de la fête et comptaient comme chaque année déguster le traditionnel Chapon farci. On n’allait tout de même pas faire un pique-nique moquette ?! Il y avait urgence. Avec Anoushka, venue de Londres spécialement pour Christmas, on fait les magasins pour dégotter la pièce rare et on atterrit dans ce fameux magasin de déstockage.  Forcément nous avons un coup de cœur pour 4 chaises en tissus et une table ronde en bois qui s’intégrerait parfaitement dans la partie bow-window de l’appartement. Et là, oh miracle, c’est la veille de la fermeture de cette boutique éphémère et ils bradent les dernières pièces. Et en plus ils livrent dans la journée ! On repart heureuses en ayant acquis des meubles d’une véritable marque de design scandinave, pour la somme de 800 euros. Le repas de Noël va être grandiose !

L’appartement commence à ressembler à quelque chose. Les meubles dénichés font de l’effet et on ne fait pas, me semble-t-il, la différence entre les pièces bon marché et les autres. 

Les soldes d’après Noël me permettent d’acheter sur amazon.com de l’utile et non de l’agréable : la dernière née des poubelles Brabantia à un prix soldé fort abordable, un fer et une table à repasser, un étendage, un aspirateur, un micro-ondes… quand je vous dis que je repars de rien… 

Et puis il y a aussi H&M Home où avec Charlotte on a choisi la vaisselle et les draps, de jolies housses de coussins à 3 euros chacune.  Sans oublier son acolyte Zara Home, où on a pris nos couteaux et fourchettes et quelques babioles pour la cuisine. J’y ai succombé à l’appel d’un grand coussin ethnique, toujours en solde pour parfaire la déco de mon salon que je veux dans les tons clairs avec du bois pour nous rappeler où nous sommes, des tons de vieux roses, beige et caramel et une petite touche ethnique que je n’ai jamais testé par le passé. C’est donc le moment où jamais !

Mon budget total fut de 3500 euros, ne comprenant pas la déco que j’ai rapatrié essentiellement de France. Mes petites choses me suivent depuis plus de 20 ans : mes vases et assiettes décoratives Fornasetti, mes livres sur la mode aux éditions Assouline, mes tapis Lorena Canals…

© 2020 Kids Magazine.
All Rights Reserved.

Haut de Page